Déclaration de grossesse

Publié le par Zuzu et Zuzunet

Dès que l'on a la confirmation que l'on est enceinte, une des premières formalités que l'on doit réaliser est la déclaration de grossesse. Elle est primordiale pour obtenir nos droits à la Sécurité Sociale et aux prestations familiales.


La date limite de la déclaration de grossesse est fixée à la fin du troisième mois (à partir de la date de conception).

C’est généralement lors de la première visite prénatale que le médecin remet cet imprimé, appelé « Premier examen médical prénatal » ou « Vous attendez un enfant ».

On y trouve deux volets : l’un est à envoyer à notre Caisse Primaire d’Assurance Maladie, l’autre à la Caisse d’Allocations Familiales.

Ensuite, on reçoit le « Guide de surveillance médicale mère et nourrisson ». Ce guide indique tous les examens médicaux que l'on doit effectuer pendant notre grossesse et après l'accouchement.

C’est à partir de ce document que la Sécu et la CAF mettront en place les prestations de congé maternité, d’accueil du jeune enfant (PAJE) ou bien encore de prime à la naissance.

Certains actes médicaux peuvent être pris en charge à 100% dès la réception de la déclaration de grossesse mais en général, on bénéficie du remboursement à 100 % de l'ensemble des frais médicaux, pharmaceutiques, d'analyses et d'examens de laboratoire, d'hospitalisation, qu'ils soient ou non en rapport avec notre grossesse, à notre accouchement et à ses suites, à partir du 1er jour du 6ème mois de notre grossesse jusqu'à 12 jours après la date réelle de notre accouchement.

Publié dans Généralités

Commenter cet article