Allaiter, c'est comme apprendre à rouler à bicyclette

Publié le par Zuzu, Zuzunet et MiniZuS

Voici un petit article que j'ai lu sur le blog mamaNANA, je ne peux m'empêcher de le piquer et de le partager ici !

 

images.jpg

 

Pour apprendre à faire du vélo (ou bien démarrer son allaitement) il faut :

  1. Savoir qu’il n’y pas que les voitures qui existent et que se déplacer à vélo, c’est possible, même en ville.
  2. Avoir déjà vu quelqu’un faire du vélo avec plaisir. Hmmmm, cette femme qui pédale, les cheveux au vent, c’est vraiment tentant.
  3. Comprendre un minimum comment fonctionne un vélo : je m’assoie où ? dans quel sens je regarde ? Et les pédales tournent comment ? Et les freins ? Et la dynamo ?
  4. Y croire même si cela parait un peu fou : vraiment, je pourrais me déplacer sur ces deux roues qui vont tenir debout toutes seules (du moment que je pédale) sans avoir de petites roues sur les côtés ?
  5. Ne jamais écouter les conseils des gens qui n’ont jamais vu de vélo de leur vie !!!
  6. Etre un minimum aidée: c’est quand même plus facile si quelqu’un vous tient la selle au départ, et vous murmure des encouragements. Et si cette personne a déjà appris à d’autres à faire du vélo, c’est encore mieux.
  7. Ne pas écouter ceux qui disent "pourquoi tu t'embêtes à faire le trajet à vélo, c'est tellement plus simple en voiture ?!" A vélo on savoure, on profite... On peut se garer super facilement, pas de (chauffe-biberon) place de parking à chercher. Et le vélo c'est plus écolo !
  8. S’attendre à ce que le début soit un peu casse-figure, et oui, parfois cela fait un peu mal, mais ensuite quel bonheur de pédaler le long des petites routes de campagne !
  9. Etre prête pour les éventuels incidents de parcours : sparadraps, rustines, chambre à air de rechange, coupe-vent, etc.
  10. Choisir des vêtements et sous-vêtements adaptés (confort, praticité, etc.) !!! C’est important de se sentir bien et belle, même en pédalant !
  11. Savoir que certaines ont la malchance d’apprendre à pédaler dans des coins montagneux. C'est bien plus ardu d'apprendre à pédaler là que sur une plaine... et c’est difficile de tenir longtemps dans une montée bien raide sans mettre pied à terre.
  12. Accepter que tout le monde ne puisse pas faire du vélo : il y a des femmes pour lesquelles c’est impossible (que ce soit pour des raisons psychologiques ou physiologiques), et ce n’est pas parce qu’elles passent directement à la voiture que ce sont de mauvaises mères, de mauvaises citoyennes.
  13. Repérer les pistes cyclables agréables et se faire des copines qui font du vélo elles aussi, les ballades à plusieurs, c’est tellement plus sympa !
  14. Avoir un peu confiance en soi : plein de femmes ont réussi à faire du vélo et savent pédaler longtemps et sans effort, alors pourquoi pas moi ?
  15. Se motiver en pensant aux avantages du vélo : c’est bon pour la santé, et cela permet de retrouver une ligne de jeune fille.
  16. Savoir qu’il y a plein de manières différentes de faire du vélo : certaines ne l’utilisent que pour aller à la boulangerie... et d’autres font le tour du monde ! Certaines font même du tandem !
  17. Plus on fait de kilomètres, plus c’est agréable !
  18. Et puis, le vélo, une fois qu’on sait en faire, on n’oublie jamais !!!!

Pour l'article en "vrai", c'est par ici !

Publié dans Alimentation

Commenter cet article