Chien et bébé

Publié le par Zuzu et Zuzunet

Les chiens et les enfants, sauf accidents ou caractères spéciaux, sont en général les meilleurs amis du monde. Si on prend soin de respecter quelques règles, et notamment d’éduquer son chien en tant que chien.

Nombreux sont ceux qui se posent des questions, quand un enfant arrive dans la maison. Comment va réagir le chien ? La réponse est BIEN... si l’on évite de faire quelques bêtises élémentaires.

Si le chien a été correctement éduqué (et non traité justement comme un enfant gâté), rien ne lui fera plus plaisir que de pouvoir ensuite jouer avec les enfants.

Mais alors que faire et ne pas faire ?



- Ne pas changer ses habitudes :

Sauf si le chien n’a pas le droit d’entrer dans les chambres, laissez le venir dans la pièce dédiée au futur bébé, ne le chassez pas systématiquement quand il approche les affaires du futur bébé.

Au retour de la maternité, laissez le chien flairer le bébé, et ne vous offusquez pas d’une petite lichette, la bouche d’un chien n’est pas franchement plus dangereuse que la votre, en terme de microbes.

Tentez de ne pas l’oublier, de ne pas trop lui changer ses habitudes, non pas qu’il puisse en vouloir au bébé, mais cela va le perturber et il risque de commettre quelques bêtises, plutôt dues aux changements dans ses habitudes qu’au bébé.

N’hésitez pas à sortir le chien en même temps que le bébé. Même si parfois au début cela peut paraître un peu sportif, le temps que le chien s’habitue à marcher à coté de la poussette.

Quand vous avez le bébé dans les bras, ne repoussez pas systématiquement le chien (surtout si vous le laissiez grimper sur vos genoux avant), laissez le s’installer à coté, tout en surveillant naturellement , NE JAMAIS LAISSER UN ENFANT SEUL AVEC UN CHIEN, même le plus gentil du monde, car même par jeux, il peut lui faire mal ou simplement en posant ses pattes, n’oubliez pas que les chiens n’ont pas les griffes rétractiles !

Quand le chien se repose, est calme, profitez en pour vous mettre à coté avec le bébé…posez la main du bébé sur le chien, vous verrez, le fait de « triturer » la fourrure calme souvent les bébés…et le chien sera ravi d’avoir des gratouilles, mêmes quasi involontaires.

Petit a petit Bébé fera partie de la meute, bientôt il sera à 4 pattes, là encore il faut faire quelques aménagements, éviter de donner des gâteaux sans surveillance par exemple.

Puis l’enfant va se mettre à marcher, bien sûr il arrivera qu’il se fasse renverser par le chien, mais il s’habituera très vite à tomber ou à éviter…ou le chien s’habituera à faire plus attention avec le petit dernier.
On constate souvent que des chiens un peu brusque, arrivent à déployer des trésors de douceur avec des petits (semblant presque marcher sur des œufs en leur présence).

- Le respect du chien par l'enfant :

A ce stade, commencez à apprendre à l’enfant le RESPECT du chien : ne pas mettre les mains dans la gamelle, ne pas lui piquer ses jouets , ne pas le déranger à tout bout de champs.

Attention : le fait d’avoir un chien à la maison n’est pas une garantie. Il faut absolument apprendre aux enfants certaines règles, notamment concernant les chiens « étrangers » a la maison;

  • Ne JAMAIS se jeter sur un chien dans la rue, mais demander au Maître s'il peut le caresser.
  • Ne JAMAIS se mettre a courir s'il croise un chien, surtout si le chien n’est pas en laisse.
  • Ne JAMAIS s’amuser à exciter les chiens derrière les grillages.
  • Ne JAMAIS hurler ou crier si un chien s’approche.

Cela paraît « évident », mais des accidents tous les jours prouvent le contraire. La peur est innée chez les enfants, ainsi que les réactions instinctives de fuite par exemple…seul problème, le chien lui a des réflexes de prédateur, de chasseur, et immanquablement se mettra à poursuivre un enfant qui court…enfant qui finira par tomber et dans l’excitation générale, cela peut mal se terminer.

Selon le caractère des enfants également, les uns même en ayant des chiens à la maison, auront peur des chiens qu’ils ne connaissent pas, tout simplement parce que le chien n’aura pas le même comportement, notamment vis a vis d’eux.
Pour éviter ce type de comportement, qui justement peut être dangereux pour l’enfant, il faut « incorporer » l’enfant dès son plus jeune age, à l’éducation du chien de la maison, lui apprendre la notion de hiérarchie, la notion de « chef » de meute, le respect de l’animal.

Autre problème souvent évoqué, le fait que les enfants rechignent à appliquer les consignes d’éducation , pour « ne pas être méchant avec le chien », et surtout parce qu’ils s’identifient au chien et assimilent l’éducation du chien à la leur (fait pas ci , fait pas ca…).
Il est clair que si dans la maison, les enfants laissent le chien faire n’importe quoi, l’éducation du chien sera plus difficile a mener.

Pour tenter de convaincre les enfants, on peut par exemple les emmener à quelques séances d’éducation, leur confier l’apprentissage du ASSIS par exemple, ou les encourager à apprendre un « tour » au chien, comme donner la patte, rester avec un sucre en équilibre sur le nez, faire le mort. Construire un genre de petit parcours d’agility dans le jardin, et encourager les enfants à le faire avec le chien (slaloms entre des bûches, passer sous un banc….).

Publié dans Bébé

Commenter cet article